x
+ 33 (0)4 94 79 22 53

L'ART CONTEMPORAIN
EN PROVENCE

Tourisme Saint-Paul-de-Vence, une ville aux charmes pittoresques

Saint-Paul-de-Vence fait partie des plus belles destinations des Alpes-Maritimes. La ville compte près de 3 500 habitants en 2017. Elle jouit d’un emplacement privilégié, située notamment à quinze minutes de la mer, à une heure de la montagne et à vingt-cinq minutes de l’aéroport. Cette charmante commune de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) accueille les visiteurs dans un bel écrin végétal et minéral. Appréciée aussi pour sa douceur de vivre, la beauté de ses paysages et la richesse de son patrimoine architectural, cette petite localité est depuis la nuit des temps une terre d’artistes.

Découvrir Saint-Paul-de-Valence, un village d’artiste

Saint-Paul-de-Valence est un de ces villages perchés où l’on peut profiter un panorama à couper le souffle. L’éperon rocheux sur lequel s’élève cette commune des Alpes-Maritimes se situe en l’occurrence entre les Alpes et la Méditerranée. Le site se trouve à l’est du Malvan, un affluent de la Cagne. Le tourisme Saint-Paul-de-Valence est surtout et d’abord une formidable occasion de partir sur les traces de nombreux artistes qui façonnent son histoire. Le village doit en effet sa renommée mondiale à des génies de la peinture, de la littérature et du septième art. La commune est réputée aussi pour sa douceur de vivre. Les couples et familles qui s’y rendent se laissent en outre subjuguer par la beauté de son architecture ou encore par la richesse de son patrimoine culturel. Cette richesse culturelle, en particulier, séduit les touristes ; elle se reflète entre autres à travers les nombreuses galeries d’art du village.

La Colombe d’OR, le restaurant des grands artistes

L’hôtel-restaurant La Colombe d’Or occupe une place toute particulière dans le tourisme Saint-Paul-de-Vence. Reconnaissable entre autres à ses épais vantaux de bois, l’établissement a jadis accueillis de grands noms du monde culturel. On pense en particulier à Yves Montand, chanteur et acteur français d’origine italienne, et à Simone Signoret, une des plus brillantes écrivaines françaises. Le peintre et dessinateur espagnol Pablo Picasso a lui aussi fréquenté les lieux, de même que Pierre-Auguste Renoir, l’un des plus célèbres peintres français. Mais La Colombe d’Or ne doit pas seulement son prestige à aux seules célébrités. L’établissement est également connu pour avoir accueilli des peintres moins connus mais qui laissent parfois leurs œuvres pour payer leur séjour. Même réalisés par des artistes en herbe, ces tableaux font la fortune des descendants du restaurateur.

L’arrivée de nouveaux artistes après la seconde guerre mondiale

Les visiteurs découvrent aussi en effets des remparts qui surplombent la colline. Car ils ne sont pas n’importe où, mais bien dans l’une des toutes premières cités fortifiées de France. Les défenses avaient pour objectif de verrouiller la frontière de la Provence le long de la vallée varoise. Saint-Paul-de-Vence tombera dans l’oubli au début du 20ème siècle. Mais l’on va à s’y intéresser de nouveau tout juste après la seconde guerre mondiale. Après la fin des hostilités en effet, des peintres de renoms vont y déposer leur chevalet. On pense notamment à Maurice Utrillo, Chaïm Soutine et Henri Matisse, tous séduits par la beauté des paysages. Le village des Alpes-Maritimes accueillera également André Derain, Paul Signac, un artiste proche du mouvement libertaire, ou encore Amadeo Modigliani, peintre italien rattaché à l’Ecole de Paris. Bien d’autres artistes leur emboiteront le pas, mais aussi des gens de lettres et des peoples du show-business. Le tourisme Saint-Paul-de-Vence est un secteur on ne peut plus florissant aujourd’hui, d’autant que la commune de la région Paca est bien entretenue. Les visiteurs se plaisent à se promener dans ses ruelles historiques. Ils sont subjugués par la beauté des paysages, bien sûr, mais aussi par la richesse du patrimoine architectural qui date des 16ème, 17ème et 18ème siècles – la ville compte sept monuments communaux classés ou inscrits au titre des monuments historiques. D’aucuns considèrent d’ailleurs cette petite localité comme un véritable livre d’Histoire à ciel ouvert. Aujourd’hui encore, Saint-Paul-de-Vence est à la fois une belle destination touristique et une terre d’artistes.

Les richesses culturelles et architecturales de Saint-Paul-de-Vence

Un des plus beaux villages de France

Cette destination de l’arrière-pays cagnois jouit d’un emplacement idyllique. Elle se trouve en effet à 7 km du bord de mer, entre Nice et Antibes, deux des plus belles de la Côte d’Azur. Saint-Paul-de-Vence fait partie des cités médiévales qui accueillent le plus de visiteurs sur la Côte d’Azur. La commune est d’ailleurs considérée comme l’un des plus beaux villages de Provence. Le passage d’artistes de renom comme Matisse, Renoir, Soutine, Signac ou Modigliani a largement contribué à la renommée mondiale du village. Ces peintres ont en effet immortalisé à plusieurs reprises sur leur toile les paysages dont ils étaient tombés amoureux. Le village sera aussi encensé par les gens de lettres comme Cocteau, Gide, Giono ou encore Prévert. Le tourisme Saint-Paul-de-Vence sera aussi tiré vers le haut par le monde du cinéma. Les paysages de la cité médiévale auront inspiré des cinéastes connus. On pense en particulier à Henri-Georges Clouzot, André Cayatte ou Michel Audiard. Les acteurs eux-mêmes tomberont sous le charme du village, à l’instar d’Yves Montand, Simone Signoret, Romy Schneider, mais aussi Lino Ventura, Roger Moore ou encore Tony Curtis. Il faut dire que le village offre une villégiature paisible et d’une beauté rare. En quelques années, il acquiert de facto le statut de « Mecque des arts et des lettres », où trouvent refuge artistes, gens de lettres du monde du cinéma, sans oublier les célébrités du show-business.

Le patrimoine architectural de Saint-Paul-de-Vence

Les empreintes qu’auront laissées les grands noms du monde culturel font partie de la richesse culturelle de Saint-Paul-de-Vence. En même temps, le patrimoine architectural tient naturellement aussi une place centrale dans le village. En entrant dans la cité médiévale, on découvre en premier la tour à mâchicoulis, vestige des fortifications du 14ème siècle. Les remparts attirent aussi la curiosité des visiteurs. Cette muraille fut édifiée entre 1544 et 15477 sur les ordres de François Ier sur le modèle de la citadelle de Nice. Ces défenses sont aujourd’hui classées au titre des monuments historiques et tiennent une place importante dans le tourisme Saint-Paul-de-Vence. Faisant partie des principales attractions des Alpes-Maritimes, ils permettent aux visiteurs de profiter d’un panorama d’une beauté passionnante sur les collines environnantes et la mer Méditerranée. Les remparts offrent aussi de belles vues sur les vallées et autres bords de mer des environs.

Le décor du village se caractérise aussi par un enchevêtrement de ruelles étroites souvent sinueuses, de petites places ornées de fontaines, d’arcades, de passages voûtés, de maisons à loggias… Les boutiques, les galeries d’art et les ateliers d’artistes sont omniprésents le long de la Rue Grande. La tour seigneuriale vaut elle aussi le détour. Elle est située à côté de l’église, qui fait aujourd’hui office d’hôte de ville. Bien sûr, les visiteurs ne manquent pas de faire un saut à La Colombe d’OR, le restaurant des artistes et des gens de lettres à qui le village doit beaucoup. A deux pas à gauche de ce restaurant emblématique se trouve datant du milieu du 19ème siècle. Aujourd’hui, une productrice locale y étale trois fois par semaine ses fruits et légumes. A droite de la Colombe d’Or se trouve le Café de la Place, où habitants et visiteurs profitent de sa terrasse qui s’étend le long de la « place du jeu de boules ». En continuant sur la Rue Grande, on arrive jusqu’à la Grande Fontaine. L’ouvrage fut construit en 1615 par Melchior Martin, un tailleur de pierre local, et classé depuis 1850. Ceux qui ont encore la force de monter prendront à gauche pour rejoindre la place du Château. Ils y découvrent l’église collégiale de la Conversion-de-Saint-Paul. L’édifice est construit au 13ème siècle dans un style roman. On peut parfaitement apercevoir les embellissements gothiques du 15ème siècle et les voûtes refaites du 17ème. L’édifice fait partie des plus beaux trésors à découvrir au cours du tourisme Saint-Paul-de-Vence.

La visite de cette belle église romane est aussi l’occasion d’admirer un tableau de sainte Catherine d’Alexandrie, réalisé par le Tintoret. Les visiteurs y découvrent également un chemin de croix en noyer. Derrière l’édifice religieux se trouve la chapelle des Pénitents Blancs. Construit au 17ème siècle, le monument est aussi connu sous le nom de chapelle Folon, en hommage à l’artiste belge qui l’a entièrement décoré. La visite de la ville peut se poursuivre sur la Placette, connue pour sa vieille fontaine qui alimente en eau potable la cité depuis 1611. Ce chemin mène jusqu’à la porte Sud qui date, elle, du 14ème siècle, ce qui en fait le monument le plus ancien du village. Le site offre un beau panorama sur la Côte d’Azur. Non loin de cette porte se trouve le cimetière où repose Marc Chagall, peintre biélorusse naturalisé français en 1937. Parmi les œuvres, qui ont fait sa renommée, on peut citer « Moi et le village » (1911), « Paris par la fenêtre » (1913), « Birthday » (1915), « Violoniste » (1924), « The Promenade » (1918) ou encore « The Three Candles »… Le tourisme Saint-Paul-de-Vence est aussi une belle occasion de découvrir ses musées. La fondation Maeght comme le musée d’histoire locale valent notamment le détour, de même que le musée de Saint-Paul. La forte affluence touristique n’aura jamais pu empêcher le village des Alpes-Maritimes de préserver ses attraits authentiques. Les visiteurs comme les artistes ou les gens de lettres continuent de s’émerveiller devant la beauté des paysages de la cité médiévale et admirent ses nombreux trésors architecturaux.

Les informations à retenir pour visiter Saint-Paul-de-Vence

Quels sont les sites incontournables dans le village ? Quelles sont les festivités à ne pas manquer ? Quels sont les marchés qui animent la cité médiévale ? On vous dit tout.

Les lieux incontournables à Saint-Paul-de-Vence

Les édifices religieux représentent une part importante du patrimoine bâti de la cité médiévale. Ainsi, parmi les incontournables, on retrouve donc la chapelle Saint-Michel (antérieure au 12ème siècle), la chapelle Sainte-Claire, la chapelle Saint-Charles-et-Saint-Claude (datant de 1695) ou encore l’église collégiale et sa chapelle Saint-Mathieu. Les musées participent eux aussi à l’essor du tourisme Saint-Paul-de-Vence. Les visiteurs se pressent en effet pour admirer les peintures, sculptures, dessins et céramiques qui font la richesse de la collection de la fondation Maeght. Ils sont également nombreux à s’intéresser au musée d’histoire locale et au musée Saint-Paul.

Les festivités à Saint-Paul-de-Vence

Les festivités représentent le cœur de la richesse culturelle de Saint-Paul-de-Vence, où sont organisés de grandes manifestations historiques et artistiques.

  • La fête de l’Huile a lieu chaque mois d’avril. Ventes d’huile d’olive et animations musicales, entre autres, vont bon train.
  • Le festival de musique de la chambre de Saint-Paul-de-Vence se tient à la fin de mois de juillet. Le public a droit à de nombreux concerts sur la place Courtine ou dans la cour de la fondation Maeght.
  • Les festivités Sainte-Claire ont lieu en août. Processions, apéritifs, concerts, bal, manèges et feu artifice animent le village durant plusieurs jours.
  • En octobre vient la fête des Vendanges et des Châtaignes. Habitants et visiteurs pourront à cette occasion assister à un grand marché de producteurs locaux. Les dégustations de vins et de châtaignes, et les animations musicales font aussi partie du programme.

Les lieux d’intérêt proches de Saint-Paul-de-Vence

Le village peut être un point de départ ou une étape pour la découverte d’autres destinations alentour. Parmi les sites les plus proches, on peut notamment citer :

  • Le parc Phœnix, à 8 km ;
  • La Cascade de Gairaut, à 12 km ;
  • Gourdon, un des « plus beaux villages de France », à 12 km ;
  • Le vallon du Brec, site labellisé « jardin remarquable », à 12 km ;
  • Le jardin botanique de la villa Thuret, un autre « jardin remarquable », à 13 km ;
  • Les jardins Ephrussi de Rothschild, également labellisé « jardin remarquable », à 17 km, etc.

Les marchés de Saint-Paul-de-Vence et des environs

Les marchés figurent parmi les lieux emblématiques qui contribuent à l’essor du tourisme Saint-Paul-de-Vence :

  • Saint-Paul-de-Vence : un marché paysan s’installe tous les mercredis matin sur la « place du jeu de boules » ;
  • Vence : ce marché accueille le public tous les mardis et vendredis à 3 km du village ;
  • Cagnes-sur-Mer : le marché se situe à 4 km et est ouvert tous les mardis, mercredis, jeudis et vendredis ;
  • Saint-Laurent-du-Var : un marché du mardi et du dimanche à 6 km de la cité médiévale ;
  • Valbonne : un marché du mardi, du jeudi et du vendredi, situé à 11 km ;
  • Carros : un marché hebdomadaire (samedi) situé lui aussi à 11 km ;
  • Villefranche-sur-Mer : un autre marché du samedi, à 15 km, etc.

INFORMATIONS UTILES :

 

Distance entre le camping Cap Taillat et Saint Paul de Vence :
100 kilomètres

 

Site Internet

 

Adresse : 2 Rue Grande,
06570 Saint-Paul-de-Vence
Téléphone : (+33) 4 93 32 86 95

À découvrir également