x
+ 33 (0)4 94 79 22 53

LE PLUS GRAND CANYON
D'EUROPE

Plus grand canyon d’Europe, les Gorges du Verdon font partie du réseau des Grand Sites de France. A cheval sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, les lieux accueillent en moyenne chaque année quelque 700 000 visiteurs qui y découvrent un paysage sauvage à couper le souffle, une nature luxuriante et des eaux turquoise. Ce site naturel d’une beauté rare est par ailleurs propice à de nombreuses activités nautiques et sportives. C’est par exemple un site d’escalade de renommée mondiale, avec plus de 2 500 voies de mur sur du rocher calcaire.

Que faire aux Gorges du Verdon ?

De nombreux sites d’une beauté rare sont à découvrir dans la région des Gorges du Verdon. La rivière éponyme coule au fond de ce joyau géologique, sur une vingtaine de kilomètres, jusqu’à 700 mètres en contrebas. Le cours d’eau se singularise aussi par le fait que ses deux rives soient séparées par 1 500 mètres de vide. Magnifiquement préservés, les Gorges du Verdon, on peut l’imaginer, font la fierté de la région. Les lieux sont particulièrement appréciés des touristes. Les amoureux de la nature et des grands espaces sont comblés de bonheur en arrivant sur les lieux. Comment donc tirer le maximum de cette escapade en pleine nature ? Quels sont les plus beaux points de vue du tourisme Gorges du Verdon ?

La route Napoléon, la voie impériale qui mène vers les Gorges du Verdon

Nous sommes en 1815. L’empereur (déchu) Napoléon emprunte cette route emblématique. Il est en chemin pour la capitale, déterminé à reconquérir son trône après s’être échappé de son exil sur l’île d’Elbe. Considérée comme l’une des plus belles routes de France, la voie impériale relie Elbe et Grenoble et fait 314 kilomètres. Les visiteurs qui arpentent cette route prennent le temps d’admirer la beauté des paysages qui se dévoilent les uns après les autres. L’empereur lui aussi a dû tombé sous le charme du décor, notamment depuis les hauteurs de Grasse. La route Napoléon passe par les Gorges du Verdon et la ville de Castellane. Cette charmante commune des Alpes-de-Haute-Provence est sans doute l’une des étapes incontournables de la voie impériale. Culminant à 700 mètres d’altitude, cette ville à flanc est dominée notamment par un immense bloc de calcaire. Ce bloc est en soi une importante attraction du tourisme Gorges du Verdon. Les visiteurs peuvent d’atteindre assez facilement en arpentant un sentier spécialement aménagé à cet effet. C’est site d’une beauté fascinante à plus de 900 mètres d’altitude, offrant une belle vue panoramique sur la mosaïque de paysages alentour. Le bloc est au demeurant surplombé par la chapelle de Notre-Dame du Roc. Au centre-ville, on découvre une place animée où abondent commerces, centres d’informations touristiques, bars, restaurants et hôtels. C’est l’endroit parfait pour faire une pause avant de poursuivre l’aventure, en direction du village de Rougon puis celui de La Palud-sur-Verdon.

La route de la lavande, au cœur du plateau de Valensole

Cette section de la voie impériale traverse ce plateau connu notamment pour ses champs de lavande aux couleurs chatoyantes. Les champs de lavande font la réputation de la Provence partout dans le monde. Ce sont des plants qui poussent naturellement dans des milieux secs et ensoleillés. En l’occurrence, le climat méditerranéen et montagnard, chaud et aride pendant la majeure partie de l’année, est on ne peut plus propice à la culture des lavandins. Les champs de tournesols font aussi la réputation de ce plateau de 800 km2, de même que les truffes, les amandiers ou encore les vignes.

Détour au village Moustiers-Sainte-Marie

Moustiers-Sainte-Marie fait partie des « plus beaux villages de France » et constitue lui aussi une des portes des Gorges du Verdon. Etant donné qu’elle fait partie intégrante du parc naturel du Verdon, cette petite localité est protégée. Ce qui signifie concrètement que les projets immobiliers doivent respecter un cahier de charges précis, notamment en termes environnemental. Ce statut de site naturel protégé permet au village de garder toute sa splendeur. Moustiers-Sainte-Marie, étape incontournable du tourisme Gorges du Verdon, est reconnaissable à ses ruelles colorées, propices aux promenades tranquilles. Après une pause gourmande à la terrasse d’un café, on poursuit la découverte du village en visitant les ateliers de faïence qui sont connus dans le monde entier. Ou alors on écoute le ruissellement de l’eau qui coule dans la gorge qui coupe le village en deux. L’endroit offre d’ailleurs une vue imprenable sur la vallée.

Le lac de Sainte-Croix

C’est au 20ème siècle que les pouvoirs publics réfléchissent sérieusement à un projet d’aménagement du Verdon. Ils pensent notamment à construire des barrages qui, au fond, profiteront au Var et aux territoires alentour. Mais ce projet, malgré ses avantages indéniables, ne pourra se réaliser qu’en noyant la vallée des Salles qui regroupe alors trois villages. Les locaux résisteront d’ailleurs à ce projet, et font plier les autorités. Les parties prenantes parviennent tout de même à tomber sur un terrain d’entente vers la fin des années 1960, et deux des villages sont épargnés. Les Salles-sur-Verdon est le seul village qui n’échappera pas à la montée des eaux. La commune sera en revanche reconstruite quelques centaines de mètres plus haut en 1973. Aujourd’hui les polémiques qui entouraient à l’époque l’aménagement de ce lac artificiel sont bien loin derrière nous. Le site attire depuis des années de nombreux vacanciers, mais aussi des locaux qui viennent profiter de séjour et de sports au grand air.

Les différentes activités sportives aux Gorges du Verdon

Lac, rivière, flancs rocailleux… les paysages des Gorges du Verdon sont d’une beauté exceptionnelle. Si le tourisme Gorges du Verdon gagne en prestige grâce aux nombreux trésors naturels de la région, les visiteurs viennent aussi pour s’adonner à toute sorte d’activités nautiques et sportives :

  • Parapentes et planeurs survolent ainsi les Gorges du Verdon, mais aussi Mercantour, Sainte-Victoire ou encore le mont Ventoux ;
  • Les amateurs de VTT ou de vélos électriques sillonnent les plateaux et les champs de lavande ;
  • L’escalade et la Via Ferrata vont aussi bon train, de nombreux clubs permettant de gravir les centaines de mètres séparant le fond des gorges de leur sommet ;
  • Le canyoning fait quant à lui des pratiques sportives permettant d’explorer le fond des gorges ;
  • Le canoë-kayak permet de découvrir les basses gorges…

Comment visiter les Gorges du Verdon ?

Les Gorges du Verdon comptent toute une myriade de sentiers de randonnées. Les promeneurs à pied profitent pleinement de cette immersion en pleine nature sur les crêtes comme au fond des gorges. Le sentier Blanc-Martel (ou sentier Martel) fait partie des itinéraires emblématiques du tourisme Gorges du Verdon. Le parcours doit son nom à Alfred Martel et Isidore Blanc, deux des tout premiers explorateurs des gorges. Ce sentier de quatorze kilomètres ne présente pas de sérieuses difficultés techniques. A noter tout de même que le parcours passe par la brèche Imbert et ses 80 mètres d’escaliers métalliques. Cette escapade mène en tout cas vers de beaux endroits comme le belvédère des tours de Trescaïre ou la Mescla. Il est possible d’arpenter le sentier Blanc-Martel en famille en compagnie d’enfants à partir de 7 ans. Les plus jeunes seront certainement ravis d’apercevoir les nombreux animaux qui peuplent les paysages. La traversée des tunnels à la lampe de poche vous fera vivre une aventure à la Indiana Jones.

La découverte des gorges du Verdon

Différents bases nautiques permettent aux vacanciers de découvrir le Verdon en canoë, en paddle ou en rafting. Ces clubs sont installés pour l’essentiel autour des lacs de Sainte-Croix, d’Esparron ou de Castillon. Le rafting et le canyoning fait partie des activités qui font le bonheur des amateurs de sensations fortes. L’adrénaline est également au rendez-vous avec l’escalade des falaises des gorges. Ce sont, vous l’aurez compris, des activités qui doivent être encadrées par des professionnels, qu’on soit débutant ou expérimenté.

Les plus beaux belvédères des Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon sont aussi réputées pour les différentes routes touristiques qui y mènent, à commencer par la route des crêtes. Longue de 23 km, ce beau parcours commence à La Palud-sur-Verdon et sillonne les crêtes en amont du Grand Canyon. La route des crêtes compte pas de quatorze belvédères offrant des vues imprenables sur le canyon, qu’elle domine jusqu’à 700 mètres d’altitude. Elle s’apprécie aussi pour sa flore et sa faune. C’est notamment le territoire des vautours, dont trois races ont été introduites dans la région il y a environ vingt ans. On peut aussi y apercevoir des faucons pèlerins et des aigles royaux.

Découvrir le Verdon à la nage

Difficile de résister aux eaux émeraude de cette rivière emblématique. Les vacanciers ont le choix parmi de toute une myriade de spots de baignade autour des lacs de Sainte-Croix et d’Esparron. Petits et grands pourront s’amuser et se ressourcer sur ces belles plages tandis que d’autres partiront explorer les criques sauvages des environs.

Les basses gorges et le lac de Sainte-Croix

A Gréoux-les-Bains, La Terrasse des Marronniers est une adresse incontournable où les spécialités provençales sont à l’honneur, le tout dans un cadre authentique sublimé par les platanes et la véranda. La Fontaine, un établissement situé à Saint-Martin-de-Brômes, propose quant à lui une cuisine du terroir. Le chef vous accueille dans une ambiance chaleureuse et vous fera déguster des produits locaux aux différentes saveurs. En poursuivant l’escapade, vous arrivez à Sainte-Croix-du-Verdon, un village qui domine le lac éponyme. Depuis le restaurant Le Comptoir, vous profiterez d’une vue exceptionnelle sur les paysages alentour, à commencer par le lac et les montagnes. Le restaurant L’Ô à la bouche vous réserve un meilleur cadre : un dîner au coucher de soleil sur le lac.

Comment visiter les Gorges du Verdon en voiture ?

D'Aiguines à la route des crêtes

Aiguines fait partie des étapes incontournables pour visiter les Gorges du Verdon en voiture. C’est un bon point de départ qui mène notamment vers le lac de Sainte-Croix et le village de Moustiers-Sainte-Marie. L’aventure se poursuit en direction de La Palud-sur-Verdon. Au fur et à mesure que l’on avance et que l’on gagne en altitude, on peut admirer les panoramas du Galetas et de Mayrestre. Une fois arrivé à La Palud, on prend la route des crêtes – il faut environ une heure pour parcourir ce circuit surplombant le Verdon. Cet itinéraires est célèbres pour ses nombreux points de vue, dont Carelle, l’Escalès, la Dent d’Aire ou encore Guègues. La route des crêtes compte plus précisément quatorze belvédères d’où les touristes peuvent contempler le prestigieux Grand Canyon.

Du Point Sublime au pont d’Artuby

Les visiteurs peuvent reprendre l’exploration en direction de Rougon, jusqu’à ce qu’ils arrivent au Point Sublime. Ce site emblématique offre une vue imprenable sur l’entrée du couloir Samson. C’est aussi l’un des endroits où l’on a le plus de chances d’apercevoir des vautours. L’aventure se poursuit pour rejoindre Castellane et le village médiéval de Trigance. L’escapade conduit aussi, plus loin, sur la rive gauche du canyon, la Corniche Sublime, en direction d’Aiguines. Longeant les eaux émeraude du Verdon, l’on découvre de nombreux sites à couper le souffle, notamment la Mescla et le pont d’Artuby, mais aussi les falaises des Cavaliers, le cirque de Vaumalle, le col de l’Illoire…

INFORMATIONS UTILES :

 

Distance entre le camping Cap Taillat
et les Gorges du Verdon : 100 kilomètres

 

Site Internet

 

Adresse : Rue Nationale,
04 120 Castellane
Téléphone : (+33) 4 92 83 61 14

À découvrir également